Retour à Infos générales

La réforme des collèges

La réforme des collèges en 10 points

Collège Georges Pompidou – Pouilley-les-Vignes

 

1. Pourquoi réformer le collège

Le collège, confronté à la diversité des élèves, doit gagner le pari de leur réussite.
Comment ? permettre à chaque élève de développer son potentiel de compétences et mieux tenir compte de la spécificité de chacun. Il y a aujourd’hui un devoir d’inclusion de tous les élèves.

2. La réforme du collège : une réforme globale

Mise en place avec la Loi Peillon pour la refondation de l’école (2013),
la réforme est globale parce qu’elle agit simultanément sur l’ensemble des leviers :

  • La réorganisation des cycles ;
  • La redéfinition du socle commun des compétence (3C) ;
  • La refonte des programmes : l’accompagnement pédagogique ; l
  • Les nouvelles modalités d’organisation ;
  • L’évaluation…

Une réforme des contenus et des structures qui concernera simultanément
chaque niveau de la 6e à la 3e. 

3. Un ensemble cohérent de mesures pédagogiques

  • Renforcer la continuité des apprentissages tout le long de la scolarité.
  • Renforcer l’acquisition des savoirs fondamentaux en combinant apprentissages théoriques et pratiques.
  • Instituer le principe d’une école inclusive (capacité d’apprendre et de progresser de tous les élèves !).
  • Mieux prendre en compte les temporalités des élèves (programmes “cyclés” et non annualisés).
  • Renforcer les instances pédagogiques

4. Une marge d’autonomie

  • La communauté éducative a besoin d’une marge de manœuvre pour faire vivre un projet qui ait du sens.
  •  Associer aux enseignements communs disciplinaires, des enseignements complémentaires modulables ‘AP* – EPI **).
  • Diversifier les modalités pédagogiques pour mieux répondre à la construction des apprentissages de chacun. Plus d’autonomie pour organiser les enseignements, définir les contenus, gérer le temps…

5. Des nouveaux programmes définis par cycle et non plus par année

Les nouveaux programmes sont conçus par cycles de trois ans
pour une meilleure progressivités des apprentissages.

  • Le cycle 3 de consolidation associe les classes de CM1, CM2 (primaire) et 6e (collège).
  • Le cycle 4 d’approfondissement  concerne les niveaux 5e, 4e et 3e.

Pour chaque cycle sont définis des objectifs, les contenus d’enseignement
et leur contribution à l’acquisition des 5 compétences du socle. 

6. Une nouvelle organisation des enseignements

Cette nouvelle organisation permet de diversifier les modalités d’enseignement au collège.
La grille horaire s’inscrit pour tous les élèves dans le cadre de 26 heures
de cours obligatoires par semaines

  • Cycle 3 –  La classe de 6e aura  23 heures d’enseignements communs + 3h d’AP.
  • Cycle 4  – Les classes de 5e, 4e et 3e auront  22 heures d’enseignements communs + 4h d’AP et EPI

A cette grille obligée s’ajoute une dotation (DHS) de 3 heures supplémentaires par division (2 h 45 en 2016) pour favoiser les co-interventions, le travail en groupes à effectifs réduits, l’apprentissage du latin…

7. Accompagnement Personnalisé (AP)

L’AP repose sur une analyse des besoins spécifiques des élèves, les plus fragiles
comme pour les plus performants.
Attention, l’AP ne se résume pas à une activité d’aide au travail personnel.
Une occasion privilégiée de diversifier les modalités d’apprentissage ainsi que les types de prise
en charge. Contribuer à l’acquisition de l’autonomie.

8. Enseignements Pratiques Interdisciplinaires (EPI)

Les EPI permettent aux élèves d’engager un autre rapport aux savoirs, dans un temps privilégié
et dédié à la démarche de projet.

Cette démarche est interdisciplinaire, les EPI s’inscrivent dans le cadre
de 8 thématiques possibles. Chaque Elèvedu cycle IV (5e, 4e, 3e) doit en avoir parcouru 6.
C’est une nouvelle modalité d’enseignement qui encourage l’autonomie des élèves.
Chaque EPI aboutit à une production de leur part.

9. La place des langues vivantes et anciennes

  • Priorité accordée à l’apprentissage des langues et à la découvertes des cultures qui leur sont liées.
  • Participation à la construction de la citoyenneté et ouverture au monde.
  • Introduction de l’étude de la LV2 sur le niveau 5e.
  • Les EPI  (langues et cultures étrangères et régionales, langues et cultures de l’Antiquité) donnent du sens aux enseignements des langues. Ouverture sur l’enseignement du latin (heures DHS).

10. Les trois parcours éducatifs

  • Parcours d’éducation artistique et culturelle
  • Parcours avenir
  • Parcours Citoyen = ensemble de contenus cohérents et progressifs d’enseignements et de pratiques éducatives scolaires et extrascolaire autour d’un même thème… de la sensibilisation de l’élève…
    à son engagement.